bullringer

Guide pratique sur la crémation

no comment

Les personnes choisissent de plus en plus d’anticiper sur les frais que pourraient entraîner leur décès. C’est pourquoi, les pompes funèbres se tiennent à la disposition des familles pour renseigner sur les différentes manières de rendre un dernier hommage à un proche. Si le choix des obsèques est dirigé vers une inhumation, certains préfèrent une crémation. Le corps du défunt est donc transporté au crématorium pour être réduit en cendres. Ces cendres sont ensuite remises aux proches du défunt qui peuvent les disperser ou les faire garder au crématorium en attendant d’être décidés. Lorsqu’une personne décède, ses obsèques se déroulent généralement dans les 6 jours qui suivent son décès.

La crémation : les démarches

L’organisation des obsèques n’est pas une chose aisée pour les familles qui ont perdu un de leurs membres. Les personnes tendent à simplifier ces démarches en anticipant sur les frais relatifs aux obsèques, d’où l’intérêt pour ces personnes de choisir la crémation comme mode de funérailles. Si tout le monde peut opter pour la crémation, certaines religions interdisent la pratique qui est contraire à leurs principes. Hormis l’islam, le judaïsme et les orthodoxes, les autres religions autorisent leurs fidèles à choisir la crémation. Le proche du défunt chargé des obsèques doit signaler quelle mode de funérailles adopter en sachant qu’il n’a pas besoin de justifier ce choix dans la mesure où l’on part du principe qu’il suit les dernières recommandations du défunt. Si le défunt a préparé une demande manuscrite avant son décès, cette dernière peut être jointe au dossier pour le permis d’incinérer. En l’absence du document prouvant la volonté du défunt, la personne en charge des obsèques peut effectuer directement la demande. Dans le dossier figurent également l’acte de décès ainsi que le certificat médical du défunt. Si ce dernier souhaitait faire don de ses organes à la médecine, il est possible d’opérer l’extraction avant la crémation.

Le rôle des pompes funèbres

Même si le corps du défunt est brûlé dans un four, ce dernier doit être contenu dans un cercueil. Pour transporter le cercueil jusqu’au crématorium, les familles vont compter sur une entreprise de pompes funèbres qui aura également la responsabilité de soutenir les proches endeuillés et de programmer les moments de recueillement.

 

Mots-clés : , ,

Comments are closed.